Aller au contenu
Occaparts » Animaux » 10 Phobies Canines : Ce qui Effraie Vraiment nos Amis à Quatre pattes.

10 Phobies Canines : Ce qui Effraie Vraiment nos Amis à Quatre pattes.

Les chiens possèdent d’étonnantes capacités d’adaptation, partageant notre vie dans un univers rempli de technologie, de substances chimiques, et d’une myriade de sons et d’images qui sollicitent constamment leurs sens développés. Cependant, certaines de ces stimulations peuvent s’avérer excessives et engendrer leur peur. Apprenez à connaître les  éléments qui terrifient véritablement nos amis canins et qu’il est crucial de leur éviter !

Phobies-Canines-Ce-qui-Effraie-Vraiment-nos-Amis-a-Quatre-Pattes
Phobies-Canines-Ce-qui-Effraie-Vraiment-nos-Amis-a-Quatre-Pattes

Les Feux d’Artifice :

Les bruits des feux d’artifice sont souvent terrifiants pour les chiens en raison de leur intensité et de leur caractère inattendu. Tandis que ces sons ne sont pas particulièrement gênants pour les oreilles humaines, l’ouïe plus sensible des chiens les perçoit comme des attaques. Ces bruits ne les surprennent pas seulement, mais peuvent également leur causer de la douleur. Les chiens ne comprennent pas ce qui se produit autour d’eux. De plus, les vibrations du sol provoquées par les feux d’artifice accentuent leur angoisse. Les éclats de lumière sporadiques et imprévisibles aggravent également la situation. Il est fortement conseillé de garder son chien à l’intérieur lors de célébrations comme le 14 juillet ou le Nouvel An, au lieu de l’exposer aux feux d’artifice. Chaque année, de nombreux chiens effrayés s’enfuient et se perdent à cause de ces événements.

Feux-d 'Artifice
Feux-d ‘Artifice

Les Orages :

À l’instar des feux d’artifice, le tonnerre peut effrayer de nombreux chiens, en raison de son intensité, de son caractère soudain et imprévisible. Souvent, nos amis canins détectent le tonnerre bien avant nous, grâce à leur ouïe extrêmement développée, même lorsqu’il est encore éloigné. L’orage génère des infrasons – des ondes sonores de très basse fréquence imperceptibles à l’oreille humaine, mais que les chiens peuvent entendre, ce qui peut les inquiéter. De plus, les éclairs et leurs vifs flashs lumineux peuvent aussi être effrayants pour certains animaux, car ils sont souvent associés à ces bruits forts. En outre, nos amis à fourrure sont sensibles aux variations atmosphériques, pouvant entraîner de l’électricité statique dans leur pelage.

Le-tonnerre-peut-effrayer-de-nombreux-chiens
Le-tonnerre-peut-effrayer-de-nombreux-chiens

Les Personnes Inconnus :

Certains chiens peuvent éprouver une peur face aux étrangers, une réaction enracinée dans leur instinct de protection et de territorialité qui les rend prudents. Dans la nature, cette méfiance est un atout pour leur survie. Cette appréhension peut également résulter d’une socialisation limitée durant leur période de développement sensible, où ils n’ont pas été exposés à une variété suffisante de personnes, les rendant ainsi anxieux face à certains inconnus. Par ailleurs, des expériences négatives antérieures peuvent avoir laissé des traces traumatisantes, les rendant réticents envers de nouvelles rencontres, surtout si ces dernières présentent des signaux corporels menaçants. Enfin, il est à noter que certaines races de chiens sont naturellement moins sociables ; c’est le cas de certaines races primitives qui peuvent ne pas être enthousiastes à l’idée de rencontrer de nouveaux visages.

Certains-chiens-peuvent-éprouver-une-peur-face-aux-étrangers
Certains-chiens-peuvent-éprouver-une-peur-face-aux-étrangers

Les Appareils bruyants :

Les sons aigus émis par certains appareils électroménagers, tels que l’aspirateur ou le sèche-cheveux, peuvent être inconfortables ou même douloureux pour nos animaux domestiques. Cette sensibilité nous échappe souvent, car l’ouïe humaine ne perçoit pas les sons avec la même intensité. En outre, ces appareils génèrent fréquemment des vibrations imprévisibles qui peuvent désorienter un chien. Si, de surcroît, l’animal n’a pas été suffisamment socialisé ou habitué à ces appareils dès son plus jeune âge, il n’est pas surprenant qu’il en développe une peur.

Les-Appareils-bruyants
Les-Appareils-bruyants

Les personnes déguisées :

Nos compagnons canins peuvent être surpris par les changements d’apparence. Ils identifient les personnes non seulement par leur taille, leur silhouette et leur démarche, mais aussi par leurs vêtements. Les chiens développent des rituels ; par exemple, il est courant qu’un chien se prépare à une promenade lorsqu’il voit son maître enfiler un manteau et des chaussures, associant ainsi les vêtements à des activités spécifiques. Quand une personne est déguisée au point d’être méconnaissable, cela peut troubler les repères visuels du chien. En outre, les masques et autres accessoires peuvent perturber l’animal, qui se repose grandement sur les expressions faciales pour la reconnaissance. De plus, un costume peut altérer la manière de se déplacer de la personne qui le porte, ce qui peut apparaître menaçant pour le chien.

Les-personnes-déguisées
Les-personnes-déguisées

Certains instruments de musique :

Il arrive fréquemment qu’un chien réagisse fortement en entendant des instruments de musique tels qu’une flûte, un violon, un piano, ou même une harpe. Le chien, ne pouvant ni comprendre ni anticiper ces sons, peut en être troublé. Si l’animal n’est pas habitué à l’instrument, le son inhabituel peut engendrer stress et anxiété. Les instruments qui perturbent le plus souvent les chiens incluent les cuivres (comme la trompette ou le trombone), les instruments à vent (tels que flûtes et saxophones) et les percussions (batterie, cymbales, tambours, par exemple).

Certains-instruments-de-musique
Certains-instruments-de-musique

Les disputes entre les personnes :

Les chiens réagissent aux émotions humaines, une réalité soutenue par des recherches scientifiques. Par exemple, une étude a exposé des chiens à 15 paires d’images montrant des personnes heureuses ou en colère, puis à d’autres visages exprimant ces mêmes émotions. Les résultats ont indiqué que les chiens étaient capables de se faire une idée mentale des émotions humaines, qu’elles soient positives ou négatives. En outre, les bruits et mouvements associés aux cris, généralement forts et soudains, peuvent stresser l’animal. Les chiens, qui aiment la routine et sont attachés à leur structure familiale, sont souvent déconcertés et effrayés par les altercations, ne comprenant pas les tensions et l’instabilité.

Les-disputes-entre-les-personnes
Les-disputes-entre-les-personnes

Le vétérinaire :

Le cabinet du vétérinaire est souvent perçu par les chiens comme un lieu d’expériences désagréables, de douleur ou de contrainte. Lors de visites pour des vaccins ou des examens de routine, le chien est placé sur une table surélevée dans un environnement rempli d’odeurs étrangères, y compris celles de la peur émanant d’autres animaux. Il est examiné par un inconnu en blouse verte, dans un contexte peu rassurant. De plus, les bruits inhabituels émanant des appareils médicaux peuvent être perturbants. Que ce soit dans la salle d’attente, où il rencontre d’autres animaux, ou dans la salle d’examen, et même en radiologie, loin de son maître, l’expérience n’est généralement pas positive pour lui.

Le-Vétérinaire
Le-Vétérinaire

Les autres animaux, notamment les gros ! :

La crainte des autres animaux chez un chien peut être le résultat d’expériences antérieures stressantes, d’un manque de socialisation, ou de la nature timide de l’animal lui-même. Comme mentionné précédemment, les chiens peuvent être naturellement méfiants ou craintifs face à un inconnu, y compris un autre animal, en raison de leur instinct de survie. Pour un petit chien, la taille imposante d’un autre animal peut être perçue comme une menace. En conséquence, il peut réagir par la peur ou en cherchant à éviter la confrontation. Par ailleurs, il arrive que les chiens interprètent mal le langage corporel des autres chiens, ce qui peut engendrer du stress, des malentendus et des incompréhensions.

Les-autres-animaux-notamment-les-gros !
Les-autres-animaux-notamment-les-gros !

Les regards dans les yeux :

Pour un chien, le contact visuel direct et soutenu est souvent source de malaise. Dans le langage corporel canin, fixer quelqu’un dans les yeux est généralement perçu comme un geste de dominance ou une menace. Le chien peut interpréter ce comportement comme un acte de défi ou de provocation. Lorsqu’un humain, particulièrement un étranger, adopte ce comportement, l’animal peut le percevoir comme une forme d’agression. Un chien soumis ou nerveux peut tenter d’éviter ce contact visuel, cherchant ainsi à esquiver un conflit ou à ne pas avoir à exprimer sa soumission. Ce type de regard peut être intimidant et effrayer l’animal.

Les-regards-dans-les-yeux
Les-regards-dans-les-yeux

En conclusion, il est crucial pour les propriétaires de chiens de prendre en considération ces peurs et de travailler à les atténuer lorsque c’est possible. Cela peut se faire par le biais de la socialisation, de la familiarisation avec des stimuli effrayants, et de la création d’un environnement stable et rassurant pour nos compagnons à quatre pattes.

👉 à lire aussi :  Adapter son jardin pour un chien : Idées déco et aménagement

En fin de compte, en comprenant et en respectant les peurs de nos chiens, nous contribuons à leur bien-être et à leur épanouissement. Cela renforce la relation entre l’homme et son fidèle compagnon, garantissant une coexistence harmonieuse et heureuse.

Meilleure Vente n° 5
phyto véto Bien ÊTRE ARTICULAIRE Plus
phyto véto Bien ÊTRE ARTICULAIRE Plus
douleur articulaire chien chat; arthrose chien chat; arthrite chien chat; problème articulaire chien chat
25,90 EUR
Meilleure Vente n° 6
Meilleure Vente n° 8
Meilleure Vente n° 9
PromoMeilleure Vente n° 10
Bien éduquer son chien : Douceur et fermeté
Bien éduquer son chien : Douceur et fermeté
Barthel, Raymond (Auteur)
10,54 EUR