Aller au contenu
Occaparts » Santé/Bien-être » Tout ce que vous devez savoir sur les plantes toxiques pour l’Homme

Tout ce que vous devez savoir sur les plantes toxiques pour l’Homme

Les plantes, ces joyaux de la nature, embellissent nos jardins, nos balcons et nos intérieurs. Cependant, il est essentiel de prendre conscience que toutes les plantes ne sont pas inoffensives, et certaines peuvent présenter un réel danger pour la santé humaine, en particulier lorsqu’elles sont ingérées. Dans cet article, nous explorerons en détail les plantes considérées comme toxiques pour l’Homme et vous fournirons des conseils essentiels pour éviter les confusions et réagir en cas d’intoxication.

Le-Laurier-Rose
Le-Laurier-Rose

Les risques pour la santé associés aux plantes

Conformément aux dispositions de l’Arrêté du 4 septembre 2020 relatif à l’information préalable devant être délivrée aux acquéreurs de végétaux susceptibles de porter atteinte à la santé humaine, nous tenons à vous informer sur les risques associés à certaines plantes. Ces risques comprennent l’intoxication par ingestion, les allergies respiratoires, les réactions cutanéomuqueuses et les réactions cutanées anormales en cas d’exposition au soleil.

La liste des plantes à risque

Les listes officielles des espèces végétales considérées à risque ne sont pas exhaustives, car de nombreuses plantes contiennent des principes actifs toxiques à l’ingestion ou présentent des sèves caustiques ou photosensibilisantes. Le degré de toxicité varie de faiblement toxique à très toxique, voire mortel. Il est important de noter que la sensibilité à ces plantes peut varier en fonction de l’âge et du poids de la personne qui les ingère, les enfants étant particulièrement vulnérables.

Conseil essentiel : Si vous suspectez une intoxication ou un problème de santé lié aux plantes, conservez la plante en question, son étiquette ou prenez une photographie pour faciliter l’identification.

👉 à lire aussi :  Carotte : Mythes et Réalités des Bienfaits sur la Santé

Liste des espèces pouvant être toxiques en cas d’ingestion

Parmi les plantes potentiellement dangereuses, on trouve l’Aconit, la Petite ciguë, la Belladone, le Brugmansia, le Colchique, la Grande ciguë, le Daphné, le Pied d’Alouette, la Digitale pourpre, le Laurier-rose, le Lupin, le Ricin, l’If, et bien d’autres. Ces plantes peuvent causer des problèmes graves en cas d’ingestion, il est donc crucial de les tenir à l’écart des enfants et de les manipuler avec précaution.

Le bon geste

En cas d’ingestion, il est impératif d’appeler immédiatement le centre antipoison, le 15 ou le 112. La réactivité est essentielle pour limiter les dommages potentiels.

Allergies respiratoires et réactions cutanéomuqueuses

Outre les risques liés à l’ingestion, certaines plantes peuvent déclencher des allergies respiratoires par le pollen, tandis que d’autres peuvent provoquer des réactions cutanéomuqueuses. Parmi les plantes responsables de ces réactions, citons l’Aulne glutineux, l’Armoise annuelle, le Bouleau verruqueux, le Charme, le Noisetier de Byzance, l’Orme, l’Olivier, le Cyprès commun, et bien d’autres.

Le bon geste : Pour éviter l’exposition des personnes allergiques, éloignez les enfants de ces plantes. En cas d’ingestion, contactez un centre antipoison ou le 15/112. Conservez l’étiquette ou une photographie du végétal pour faciliter son identification.

Réactions cutanées anormales : contact avec la peau et exposition au soleil

Certaines plantes peuvent provoquer des réactions cutanées anormales, en particulier en cas de contact avec la peau et d’exposition au soleil. Parmi ces plantes, on trouve l’Angélique vraie, l’Angélique des bois, la Fraxinelle, la Livèche, la Rue des jardins, et bien d’autres.

Les bons gestes : Évitez de vous exposer au soleil après avoir manipulé ces plantes. En cas de contact, rincez à l’eau les zones exposées et lavez les vêtements en contact. En cas de réaction cutanée anormale, consultez un centre antipoison ou un médecin.

👉 à lire aussi :  L'application "Kwit" reconnue par l'OMS pour aider à arrêter de fumer

Confusions possibles entre plantes comestibles et plantes toxiques

Une source fréquente d’intoxications provient des confusions entre plantes comestibles et plantes toxiques. L’Anses a réalisé une étude qui met en garde contre les intoxications parfois mortelles causées par la ressemblance entre certaines plantes. Par exemple, le muguet peut être confondu avec l’ail des ours, et la belladone avec le raisin.

Nos conseils si vous avez des enfants :

Cultivez les plantes dangereuses ou toxiques à l’écart des zones de jeu de vos enfants. Expliquez-leur dès leur plus jeune âge de ne pas toucher les plantes, de ne pas manger les baies, les feuilles ou les tiges sans demander l’avis d’un adulte.

Meilleure Vente n° 1
Petit Guide des plantes toxiques
Petit Guide des plantes toxiques
Peyrot, Morgane (Auteur)
4,50 EUR Amazon Prime
PromoMeilleure Vente n° 2
Les plantes toxiques
Les plantes toxiques
Lemoine, Cécile (Auteur)
1,17 EUR
Meilleure Vente n° 3
Plantes toxiques
Plantes toxiques
Becker, Georges (Auteur)
8,25 EUR
Meilleure Vente n° 5
Meilleure Vente n° 6
PG031 - Les plantes toxiques
PG031 – Les plantes toxiques
Polese, Jean-Marie (Auteur)
3,50 EUR Amazon Prime
Meilleure Vente n° 7
Plantes poisons
Plantes poisons
Laïs, Erika (Auteur)
14,95 EUR Amazon Prime
Meilleure Vente n° 8
Plantes toxiques
Plantes toxiques
SASIAS, G. (Auteur)
8,90 EUR Amazon Prime
Meilleure Vente n° 9
Le guide des plantes toxiques pour les chevaux
Le guide des plantes toxiques pour les chevaux
Lecarpentier, Claire (Auteur)
17,95 EUR Amazon Prime