Aller au contenu
Occaparts » Actualité » Évolution des taux d’usure en septembre 2023 : Qu’est-ce que cela signifie pour les emprunteurs ?

Évolution des taux d’usure en septembre 2023 : Qu’est-ce que cela signifie pour les emprunteurs ?

En cette période de mutations économiques, l’attention des professionnels et des particuliers se porte avec une acuité particulière sur les taux d’usure, ces seuils au-delà desquels une offre de crédit est considérée comme usuraire. En septembre 2023, ces taux ont connu des évolutions notables. Nous nous penchons ici sur les implications de ces changements pour les emprunteurs et le marché du crédit.

Les taux d’usure : un rappel essentiel

Les taux d’usure sont des indicateurs établis par la Banque de France. Ils définissent les limites maximales des taux annuels effectifs globaux (TAEG) que les établissements de crédit peuvent appliquer lors de la souscription de prêts. Ces taux servent de garde-fous pour protéger les emprunteurs contre d’éventuelles pratiques abusives.

Mise à jour des taux d’usure pour les crédits immobiliers en septembre 2023

Les taux d’usure pour les crédits immobiliers ont connu des variations significatives en septembre 2023 :

  • Prêts à taux fixe de 20 ans et plus : 5,56 % (augmentation de 0,23 point)
  • Prêts à taux fixe entre 10 ans et moins de 20 ans : 5,28 % (augmentation de 0,16 point)
  • Prêts à taux fixe de moins de 10 ans : 4,23 % (augmentation de 0,06 point)
  • Prêts à taux variable : 5,13 % (augmentation de 0,20 point)
  • Prêts relais : 5,53 % (augmentation de 0,25 point)
Évolution des taux d'usure en septembre 2023 Qu'est-ce que cela signifie pour les emprunteurs
Évolution des taux d’usure en septembre 2023 Qu’est-ce que cela signifie pour les emprunteurs

Taux d’usure pour les crédits à la consommation en septembre 2023

En ce qui concerne les crédits à la consommation, voici les taux actualisés :

  • Prêts d’un montant supérieur à 6 000 euros : 6,85 % (augmentation de 0,09 point)
  • Prêts entre 3 000 euros et 6 000 euros : 12,01 % (augmentation de 0,21 point)
  • Prêts jusqu’à 3 000 euros : 21,61 % (diminution de 0,02 point)
👉 à lire aussi :  La Révolution de la Photographie en 2024 : Une Nouvelle Ère d'Expression Visuelle

Impact des taux d’usure sur le paysage du crédit

À première vue, une augmentation des taux d’usure pourrait sembler défavorable pour les emprunteurs. En effet, cela signifie théoriquement que les banques peuvent prêter à des taux plus élevés. Cependant, dans le contexte actuel de remontée des taux d’intérêt, cette hausse des plafonds est perçue par beaucoup comme une bouée de sauvetage.

Les banques disposent désormais d’une marge de manœuvre plus importante, leur permettant de formuler des offres adaptées à une gamme plus large de profils d’emprunteurs. Cela pourrait signifier que les établissements bancaires pourraient être plus enclins à prêter, même si cela se traduit par des coûts plus élevés pour les emprunteurs.

Une perspective élargie sur les taux d’usure

Les taux d’usure, bien qu’essentiels, ne sont qu’un élément parmi d’autres influençant la dynamique du marché du crédit. Comme l’indique Cécile Roquelaure, directrice des études d’Empruntis, la différence entre les taux du marché et les taux d’usure est cruciale pour stimuler l’activité bancaire. Dans ce contexte, il est essentiel pour les emprunteurs potentiels de rester informés et de rechercher les meilleures conditions possibles pour leurs projets.

Les taux d’usure, en constante évolution, sont un baromètre précieux de l’état du marché du crédit. Les récentes augmentations suggèrent une certaine flexibilité pour les banques, mais les emprunteurs doivent toujours faire preuve de prudence et de diligence dans leurs démarches. Une compréhension approfondie des taux et des conditions du marché est essentielle pour naviguer avec succès dans le paysage financier actuel.

Meilleure Vente n° 2
Meilleure Vente n° 4
Meilleure Vente n° 7
PromoMeilleure Vente n° 10
Crédit immobilier: Empruntez malin, dépensez moins
Crédit immobilier: Empruntez malin, dépensez moins
Boumendil, Joël (Auteur)
4,48 EUR